«Find your voice»

J’ai dû entendre cette expression plusieurs fois depuis mon arrivée à Atlanta. Cette idée de trouver sa voix, le ton avec lequel on s’adresse à soi ou aux autres sur un blogue est probablement ce qui est le plus important pour un blogueur. Il en a beaucoup été question dans les discussions informelles auxquelles j’ai participé au «Bloggers’ Cafe» du 2e étage. Cet après-midi, j’ai assisté à quelques ateliers, mais j’ai dérogé de mon programme pour m’en tenir à ce qui venait. Il faut dire qu’il nous est impossible entre «edublogger» de ne pas s’arrêter pour jaser lorsqu’on se croise…
C’est fascinant de constater comment «la palette» de chacun est large. Certains publient des notes prises au fil des ateliers, d’autres que des commentaires et certains, des analyses comportant des citations et des commentaires. Je ne sais pas trop comment je pourrais caractériser mon ton ici; un mélange d’objectivation et de prise de notes commentée. Je parcours beaucoup de blogues de collègues et la diversité des styles et des opinions sur la conférence me fascine. Si j’avais à pointer un billet représentatif de ce que je vis aujourd’hui, je dirais que c’est celui-ci qu’il faudrait choisir.
Ma quête d’information et d’échange sur le domaine des ePortfolios est tombée à plat. Les ateliers que j’avais sélectionnés ne sont pas du tout en lien avec mes préoccupations. Je ne veux pas me montrer «péteux de broue», mais des trucs faits avec «Front Page» dont on ne peut commenter et qui sont à des lunes de cheminer vers l’avènement d’une communauté d’apprenants, je passe tout droit. Heureusement, les résultats de recherche de Kristen Kozloski m’ont permis d’assister à un beau moment de partage et de réflexion. Les recherches du docteur Kozloski portent sur le leadership des chefs d’établissement en tant que facteur pouvant contribuer à ce que les TIC soient mieux intégré aux apprentissages scolaires (voir ce document «.pdf» plutôt lourd). Deux idées fortes ont retenu mon attention. Très peu d’enseignants voient leur directeur comme un leader pédagogique et la question du support à offrir aux enseignants dans leurs efforts pour intégrer les TIC est trop souvent négligée. Pourtant, elle croit encore que la question n’est plus «Are-we», mais «how to» en matière d’intégration des TIC… Je lui ai demandé si elle avait à choisir un geste levier qu’elle pouvait souhaiter de la part d’un chef d’établissement… un seul geste qui pourrait produire beaucoup de résultats, quel serait-il? Elle a répondu «aménager un environnement virtuel d’apprentissage pour les enseignants ». Un endroit par et où les enseignants pourraient apprendre. Un endroit où les enseignants pourraient se dire «si mon directeur est rendu qu’il passe par les stratégies TIC pour nous faire apprendre, c’est probablement que c’est un moyen efficace et important pour lui; alors, j’y vais… je m’investis!»
Je vais essayer de prendre le temps de lire le document (c’est une thèse, de fait) qui me semble pertinent. Un extrait:

«This leadership is a key component in guiding the teaching and learning processes necessary for preparing today’s students with the knowledge and skills necessary in today’s society to become a productive citizen of the 21st century.»

Ce soir, je vais faire du social avec les gens de De Marque qui organisent une petite réception. J’imagine qu’il y plusieurs de ce genre d’événements puisque six cents institutions/entreprises sont représentées dans le salon que j’ai visité en coup de vent. J’aime mieux ne rien dire sur ce genre de zoo… OUF!
Dernière journée complète en voyage pour moi demain… J’espère beaucoup du programme qui s’annonce!

N.B. Technorati Tags: n07s289 necc2007

Ce contenu a été publié dans Je réfléchis, avec comme mot(s)-clef(s) , , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire