En attendant Ward Cunningham

Ma journée au «International Symposium on Wikis» (WikiSym) m’a permis de constater que le sujet des wikis continue de rassembler beaucoup de dynamisme au niveau international. Michel et moi avons enregistré trois entrevues pour l’émission de jeudi P.M. à CIBL. Trois autres suivront demain. D’un côté, on pourrait dire qu’il faut être fait fort pour prévoir écouter quatre-vingt-dix minutes de contenu radiophonique à saveur «wikiste», mais l’auditeur qui tentera l’aventure entendra parler davantage de collaboration, de nouvelles technologies en général et de construction de sens, en particulier.
Bien sûr, le point culminant de notre rencontre risque d’être la conférence de l’inventeur des wikis qui ne manque aucun WikiSym, depuis le début. Son nom était sur toutes les lèvres aujourd’hui. Anne Goldenberg a évoqué ce que Ward Cunningham pensait de la différence entre la collaboration et la coopération…

«Lorsqu’on coopère, on voit qui fait quoi; chaque contribution est repérable, les séquences du projet étant identifiables, l’individu reste très visible. Lorsqu’on collabore, c’est le projet final qui prend toute l’importance; les contributions sont fondues les unes aux autres et c’est l’équipe qui est mise de l’avant.»

Quant à lui, François Beauregard nous a entretenu du Groupe d’Utilisateurs Agile, inspiré par la philosophie de Ward (quelques personnes le cite en n’utilisant que le prénom) qui veulent «favoriser et soutenir l’échange d’idées, de connaissance et d’expériences concernant le développement de logiciel de meilleure qualité, à coût inférieur.» Lors du panel «Wiki Patterns: What Works and What Doesn’t?», Anne Goldenberg et François Beauregard ont été très actifs dans leurs plaidoyers «pro wiki»; Mark Bernstein a lui aussi apporté de très bons points…

J’ai bien hâte au petit panel que nous projetons, Michel, Sébastien Paquet, Alain Désilet et moi au sortir de la conférence de M. Cunningham qui clôturera l’émission de jeudi. Discuter de wiki entre passionnés est vraiment un plaisir dans un contexte où de nombreuses personnes présentes oeuvrent dans des projets concrets et partagent leurs expertises de façon extrêmement généreuse…

Ce contenu a été publié dans Je réfléchis, avec comme mot(s)-clef(s) , , , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire