Ma blogosphère demeure très importante

Je suis toujours aussi impressionné par le rôle que joue ma blogosphère dans la construction de mes apprentissages. Trois exemples récents…
«Comment les médias sociaux stimulent ma mémoire»
Il faut regarder attentivement ce schéma chez François Guité qui illustre efficacement le processus de mémorisation «dans l’esprit du connectivisme» dont je prends de plus en plus conscience dans ma vie. Ce billet met en mots le bouillonnement d’idées qui m’assaille dans le traitement de cette surabondance d’information. La réflexion des commentateurs chez François raffine ma prise de conscience du «nouveau rapport au savoir» que je vis depuis que je blogue (octobre 2002).
«De leur mort annoncée…»
Dans un tout autre ordre d’idée, Carl-Frédéric est venu clarifier mon inconfort grandissant face aux positions défendues par différents organismes censés «se battre pour que les oeuvres soient plus facilement disponibles aux acheteurs numériques (refonte de l’industrie, moins d’intermédiaires, plus d’argent dans les poches des artistes eux-mêmes)». Celle de l’Union des artistes, par exemple. Encore ici, la valeur ajoutée des commentaires est jumelée à un complément d’information pas banal du tout; «les positions de l’ADISQ et de l’UDA ne proviennent pas de consensus de l’industrie», dixit, Jean-Robert Bisaillon de la Société pour la promotion de la relève musicale de l’espace francophone!
«Tempête dans une tache d’encre»
Je lis cette semaine par l’entremise du Webzine Slate.fr que plusieurs psychologues s’énervent de voir publier des infos sensibles à propos du test de Rorschach sur Wikipedia. Du temps où je travaillais dans des pensionnats, je participais à des discussions de cas où j’avais été sensibilisé à l’importance de ce test projectif. Aussi, inutile d’expliquer ici la valeur que j’accorde à la dynamique de Wikipédia… Par réflexe, j’ai voulu connaître l’opinion d’un psy étant capable de recadrer les faits dans le contexte approprié, par sa connaissance du test et de Wikipédia. Un gazouillis plus tard, j’ai ma réponse par l’excellent billet de Yann Leroux: «Oeuvre de salubrité»…
«The Fabric of Community- The Key to Transforming Education»
Je m’apprête à lire ce billet de Sheryl Nussbaum-Beach. Le titre évoque une de mes principales stratégies en matière de gestion du changement en éducation. J’avais vu passer quelques gazouillis de Sheryl cette semaine et plusieurs lui ont répondu à partir de sa question: «What have I (you) done to contribute to the very thing I (you) complain about or want to change in education?.
Ma blogosphère est une source inépuisable de satisfaction intellectuelle!

Ce contenu a été publié dans Je partage, avec comme mot(s)-clef(s) , , , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

3 réponses à Ma blogosphère demeure très importante

  1. Avatar de LucPapineau LucPapineau dit :

    Il n’y a pas que sur ce test qu’on trouve des infos. Test de classement scolaire, test de QI et compagnie…
    En français, j’habitue mes élèves à faire des recherches sur Internet à propos des oeuvres que nous lisons en classe. Des profs paresseux qui y trouvent des examens tout faits n’apprécieront pas qu’ils gardent cet excellent réflexe, j’en suis sûr.

  2. Fiou, j’ai pensé pendant 3 secondes que tu avais réussis à faire un lien direct vers un contenu du site de l’UDA…

  3. Avatar de Mario Asselin Mario Asselin dit :

    @cfd…
    Ce n’est pas faute d’avoir essayé. Je suis allé errer pendant un bon trente minutes sur le site de l’UDA et même pas un communiqué sur le sujet… Beaucoup de «Flash» d’ailleurs; pas étonnant que le référencement soit si inefficace ;-)

Laisser un commentaire