Lieux publics

En début de semaine, la Commission scolaire Rivière-du-Nord a eu à faire face à des gestes de cyberintimidation de la part de jeunes étudiants qui, par l’entremise de Facebook, auraient proféré des menaces envers des enseignants. La direction générale a rapidement pris la décision d’intervenir et quelques médias ont fait état de sanctions prises contre des élèves, au départ vingt-cinq, mais maintenant touchant plus de quatre-vingts jeunes. Selon mes informations, certains des jeunes touchés par des mesures disciplinaires fréquentent des écoles de d’autres C.S. ou des établissements privés.
Comme c’est souvent le cas lorsque survient ce genre d’événements, des représentants des médias me contactent pour solliciter une entrevue et j’ai accepté ce matin d’échanger avec Hugo Langlois du FM 93 sur ce sujet et sur celui évoqué lundi dans ce billet qui porte sur une façon originale de manifester contre la hausse des frais de scolarité.
On m’a fait parvenir le fichier audio de l’entrevue qui dure une quinzaine de minutes.
Le fond de mon message est que Facebook et les autres médias sociaux sont des lieux publics et qu’il faut redoubler d’ardeur à ce que les jeunes en prennent toute la mesure. Sur Twitter on a pris le temps de me remercier de cette entrevue, mais je tiens à dire que les « résultats » d’une entrevue sont souvent liés à la façon dont elle est menée…
À suivre.

Ce contenu a été publié dans Je réfléchis, avec comme mot(s)-clef(s) , , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire