Québec, « ville intelligente » !

Note : Ce billet a d’abord été publié sur le site du Huffington Post, dans la section « Blogues ».

Peu importe le rang qui lui sera octroyée aujourd’hui, le palmarès international du Intelligent Community Forum a déjà consacré Québec parmi le groupe des sept villes les « plus intelligentes » ! En février, lorsque la nouvelle avait été annoncée, j’avais mentionné que le lancement de son portail de données ouvertes pourrait probablement contribuer à aider la candidature de la Capitale, mais on apprenait hier par le compte-rendu d’un membre de la délégation de Québec que les indicateurs d’une ville intelligente sont « la bande passante, les travailleurs du savoir, l’innovation, l’inclusion numérique (des plus pauvres), et la capacité à communiquer ce message ».

Le Intelligent Community Forum se tient à New York et permettra aux sept villes en candidature de présenter leur vision de l’intelligence qui culminera par une remise de prix, aujourd’hui vendredi à 13h15 (disponible en web diffusion). Lors du colloque «Villes intelligentes, villes durables» organisé par l‘Institut Technologies de l’information et Sociétés (ITIS) de l’Université Laval le 25 avril dernier, plusieurs conférenciers y avaient présenté leur vision des «Smart cities», « de l’intelligence des villes et de leurs communautés numériques ».

« Les chercheurs sont parvenus à identifier ce qui est au coeur de ces communautés intelligentes: des projets impliquant l’adoption de nouvelles structures, une utilisation accrue des médias sociaux, des appareils mobiles, des structures collaboratives au centre desquelles la communication et l’interaction entre les institutions et le citoyen permettent de bâtir une culture organisationnelle propice à l’émergence de projets innovants aptes à faire face aux problèmes contemporains de nos communautés. » (source)

L’intelligence est présentée comme étant la capacité de « faire ensemble ».

Le défi reste entier. Au moment où la Ville de Québec prétend aux plus grands honneurs, nous devrons tous garder en mémoire que le plus gros du travail à faire est devant nous et que les moyens pour y parvenir sont à notre portée. C’est moins une question de technologie que d’aptitudes à vivre ensemble.

Parions tout de même sur la fierté de la population du Québec tout entier de voir sa capitale se démarquer d’aussi belle façon.

Mise à jour de fin de PM : Ce matin, Carl-Frédéric De Celles est intervenu sur les ondes de Radio-Canada pour nous situer sur la démarche. Ah oui… Québec n’a pas gagné; Riverside en Californie est celle qui a reçu le prix de la ville la plus intelligente de l’année !

Ce contenu a été publié dans Au Huffington Post, Je partage, avec comme mot(s)-clef(s) . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire