Vers un Plan Nerd ?

N.B. Ce texte est fortement inspiré d’un statut Facebook, écrit juste avant l’intervention de fin d’événement de Philippe Couillard.

J’ai passé la fin de semaine dans un événement où était présent le premier ministre, Philippe Couillard. Il a assisté à TOUTES les conférences, il a écouté, il a pris des notes, il a discuté avec les gens, et ainsi, il a voyagé à travers les idées des conférenciers qui viennent de France, des États-Unis, d’ailleurs au Canada et du Québec. Il a appris des choses. Pour moi qui ai 52 ans, c’est la première fois que je suis témoin d’un premier ministre en exercice qui se tape les mêmes deux jours que moi, à réfléchir sur les mêmes objets de travail, l’innovation en général et par le numérique, en particulier.

Je ne sais pas vraiment ce qui va ressortir de ce colloque retransmis en temps réel sur le Web (le Forum des idées pour le Québec) et ignoré des grands médias. Plusieurs choses peuvent arriver. Comme nous l’avons fait depuis plusieurs années, le groupe des étonnés et d’autres qui se sont greffés par le biais de l’Institut de gouvernance numérique vont continuer de talonner le gouvernement pour qu’émerge au Québec un plan numérique. Pourquoi pas un plan nerd, comme Sylvain Carle l’a proposé dans son intervention, formule sympathique reprise d’ailleurs par le PM, à la toute fin.

De mon côté, je suis satisfait d’avoir pu parler d’éducation à l’occasion du Forum des idées. J’ai tenté de plaider contre les blocages d’Internet, pour l’utilisation plus fréquente de la publication Web et la mise en réseau des élèves et des enseignants. L’école doit éduquer à/par Internet au lieu de faire comme si il n’existait pas. Et un plan numérique, s’en prend un pour s’affirmer. Déjà quelques centaines d’enseignants sont présents sur les réseaux et il faut miser sur le travail de ces «champions» pour l’élargir.

Chose certaine, je suis rassuré que mon premier ministre (celui de tous les Québécois) ait pris ces deux jours dans son horaire chargé pour participer à cet événement, plutôt que simplement faire acte de présence.

De plus, la grande majorité des ministres de son cabinet ont été présents à un moment ou à un autre.

Je félicite cette attitude de nos dirigeants qui élève le niveau des débats dans notre société et qui est prometteur, pour la suite des choses.

Et cette suite, elle doit débuter aujourd’hui. J’y travaille.

Ajout : Lire chez cllbr de Francis Gosselin, Les habits neufs de l’empereur et surtout, ne pas oublier d’aller visiter le site de Michel Cartier et de Jon Husband, Le 21e siècle.

Ce contenu a été publié dans Je réfléchis, avec comme mot(s)-clef(s) , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

8 réponses à Vers un Plan Nerd ?

  1. Ping : Geoffroi Garon. | Forum des idées pour le Québec – Virage numérique enclanché

  2. Ping : Les effets de réseaux | Mario tout de go

  3. Ping : Le connectivisme et les connaissances distribuées | Mario tout de go

  4. Avatar de YvesWilliams YvesWilliams dit :

    J’ai suivi de très loin l’événement de ce week-end. À travers FB et TW, on ne pouvait qu’en entendre que des bribes. J’ai bien hâte de voir la totalité des vidéos lorsqu’ils seront rendus disponibles

    Je partage un certain optimisme, tout comme toi; dans la mesure où lorsque le Parti libéral prépare un Forum public, c’est le signe d’une mobilisation des troupes autour d’un sujet. On a vu comment le sujet du Forum précédent (sur la Fiscalité) est devenu un enjeu au cœur de sa politique actuelle. Si l’un est garant de l’autre, le numérique devrait revenir dans les préoccupations de nos politiques avant longtemps, et par la grande porte.

    Mais cette ouverture pour les questions numériques, dans un contexte où le PLQ abandonne de plus en plus ses idéaux libéraux pour se draper dans de nouveaux principes nettement plus conservateurs, m’inquiète par contre.

    D’autant que les lobbies traditionnels des « sociétés à trois lettres » sont toujours tellement puissants et omniprésents. Il faudra plus qu’être vigilant. Ils sont bien plus fort que les « étonnés » et autres militants du numérique de la première heure. Ces lobbies qui maîtrisent maintenant bien le jargon trendy des milieux numériques sont déjà à pied d’œuvre pour vendre leur conception du numérique… et leurs services. Plus vigilant que jamais, qu’il faudra être.

    Je suis néanmoins enthousiaste qu’il se passe enfin quelque chose; que du haut de la structure gouvernementale, il y ait intention d’initiatives. Il y a bien longtemps que cela ne s’est pas produit.

    Je reste aussi réaliste (et méfiant). Le PLQ est tout de même ce parti qui a étouffé durant dix ans les aspirations du milieu numérique, qui a tabletté rapports et politiques produits par des élus pour l’essor d’Internet. N’oublions pas que le Québec a même déjà eu un élu nommé responsable du déploiement de « l’autoroute de l’information » avant l’arrivée des libéraux.

    N’empêche qu’il semble bien que cette fois-ci le projet soit remis sur les rails, et c’est tant mieux; même si ça arrive bien tard.

    Malgré mon scepticisme, je suis aussi d’accord avec toi: « cette suite, elle doit débuter aujourd’hui »… et j’y travaillerai aussi.

  5. Ping : Apprendre tout en devenant producteur de contenu sur le Web | Mario tout de go

  6. Ping : Une journée techno-culturelle à Québec | Mario Asselin

  7. Ping : Une journée techno-culturelle à Québec | Mario tout de go

  8. Ping : «Hacker la politique»… pour mieux se comprendre | Mario tout de go

Laisser un commentaire