Archives par mot-clef : « …à qui je suis »

La colline parlementaire ébranlée

L’Assemblée nationale et le campus de l’Université Laval sont tous deux ébranlés par les révélations des sept derniers jours. On a souvent l’impression que les deux institutions regardent de haut le peuple et ce n’est pas avec les évènements de cette semaine qu’on va corriger cette perception. (SUITE…) Continuer la lecture

Permalien | Écrivez un commentaire

QUI doit savoir QUOI sur les élèves ?

L’idée de se transmettre de l’information entre éducateurs par le biais d’un dossier scolaire centralisé n’est pas vilaine. Mais tellement de pièges nous guettent en cette matière que j’ai tendance à être sceptique de cette nouvelle trouvaille du ministre de l’Éducation du Québec. (SUITE…) Continuer la lecture

Permalien | Écrivez un commentaire

La provocation religieuse du burkini

On peut se demander si la polémique actuelle sur le port du burkini dans l’espace public d’une plage est une bonne manière de relancer le débat sur la laïcité de l’État, mais on ne pourra pas nier dans les circonstances de l’existence d’un terrorisme islamiste que le fait pour une femme de porter un tel symbole au Québec peut être interprété comme de la provocation religieuse. (SUITE…) Continuer la lecture

Permalien | Écrivez un commentaire

Le socio-financement pour faire bouger le ministre Barrette

Faire campagne sur Internet pour pouvoir se payer une hygiène décente. Nous en sommes là. (SUITE…) Continuer la lecture

Permalien | Écrivez un commentaire

Shakespeare a le dos large !

Quand Alexandre Cloutier a parlé d’un affrontement «shakespearien» entre lui et Véronique Hivon, je me suis tout de suite demandé ce qu’il voulait dire exactement. Quel message voulait-il envoyer? (SUITE…) Continuer la lecture

Permalien | Écrivez un commentaire

On se prépare un beau 8 mars !

À l’approche de la Journée internationale des femmes du 8 mars prochain, on s’escrime de toutes parts sur le degré d’appartenance et d’identification au mouvement féministe. Jamais le slogan du Collectif 8 mars n’aura été si bien suivi: « Appel à toutes pour se faire entendre ! » (SUITE…) Continuer la lecture

Permalien | Écrivez un commentaire

Tout l’amour du monde… M. Taillefer, Mme Zakaib

L’annonce du tragique décès du fils de Alexandre Taillefer et de Debbie Zakaib me touche beaucoup. Je demeure directeur d’école dans l’âme et je suis le père de trois garçons. Le départ de Thomas à quatorze ans me ramène en arrière, dans les circonstances de toutes ces fois où j’ai eu le privilège d’accompagner des parents, des frères et des soeurs, dans la douleur de perdre un proche sans l’avoir vu venir. (SUITE…) Continuer la lecture

Permalien | Écrivez un commentaire

En manque de controverse…

À Québec, on n’a pas de responsable de la coordination de l’arrivée des réfugiés syriens à 1 800 piastres par jour. On n’a pas non plus de nouveau trottoir ridiculement étroit sur lequel on pourrait crier notre indignation. On est pris à devoir composer avec l’ouverture d’un trop petit magasin IKEA qui n’offre même pas de boulettes suédoises et on est obligé de se payer la tête de l’animateur de l’émission de radio du matin à ICI Radio-Canada Montréal. La capitale est en manque de controverse locale. (SUITE…) Continuer la lecture

Permalien | Écrivez un commentaire

Et si Dae’ch voulait nous monter contre les réfugiés ?

Les dernières heures au Québec ont été marquées par le débat sur la date butoir à laquelle nous devrions au Canada accueillir les 25 000 réfugiés syriens qui ont fui la guerre. Promis pendant la dernière campagne électorale par notre nouveau premier ministre du Canada pour le 1er janvier 2016, certains remettent en question l’utilité de cette date butoir depuis les tragiques évènements de vendredi soir dernier à Paris. À qui profite la confusion nourrie par ce débat à propos d’une date à laquelle nous devrions avoir accueilli les 25 000 réfugiés ? (SUITE…) Continuer la lecture

Permalien | Écrivez un commentaire

L’important, c’est de dénoncer… par Facebook, pourquoi pas !

Caroline Simard est députée de Charlevoix-Côte-de-Beaupré. Lors d’un cocktail dînatoire, vendredi dernier, 7 novembre, elle a vécu une agression sexuelle. Des gens ont été témoins du geste déplacé d’un homme qui était selon toute vraisemblance «en boisson». Dès le 8 novembre, elle a utilisé le moyen le plus simple à sa portée pour nommer sa légitime frustration et dénoncer son agression – sans nommer l’agresseur: Facebook! Lundi 9 novembre, l’homme d’affaires Daniel Guay s’excuse en public à la députée Simard et le lendemain 10 novembre, Mme Simard accepte les excuses. Il est où le problème avec Facebook ? (SUITE…) Continuer la lecture

Permalien | Écrivez un commentaire