Archives par mot-clef : « Divagations musicales »

Huit moments forts de mon séjour en Gaspésie

J’ai séjourné en Gaspésie du mardi 5 au dimanche 10 août, pour une petite virée. Je me suis invité à couvrir le Festival Musique du Bout du Monde (FMBM) et quelques activités en périphérie, dont la Tournée des entrepreneurs. J’ai … Continuer la lecture

Permalien | Écrivez un commentaire

Du sang neuf et de la vision au FMBM

La région de la Gaspésie a vu arriver en novembre dernier un nouveau directeur-général à la tête du Festival Musique du Bout du Monde de Gaspé (FMBM) qui en est à sa onzième édition. Stéphane Brochu est bien installé aux commandes de l’organisation qui attend recevoir en fin de semaine 200 artistes/artisans et 15 000 festivaliers. Dans un contexte où on entend souvent parler à Québec et à Montréal de la Gaspésie sans bien la connaître, il est peut-être intéressant de savoir qu’un événement comme le FMBM qui fait partie du paysage depuis un bout de temps est en train de gagner ses lettres de noblesse en assurant sa croissance et sa pérennité à l’aide d’une stratégie renouvelée. Voilà le défi auquel s’attaque le nouveau dg, un spécialiste du domaine événementiel. Il compte le relever avec tous les gens de Gaspé. (SUITE…) Continuer la lecture

Permalien | Commentaire: ( 1 )

Petite virée à Gaspé…

J’ai la tête en Gaspésie depuis plusieurs jours. Je prépare mon séjour à Gaspé du 6 au 10 août prochain et il me tarde de rencontrer tous ces gens qui ont fait le choix judicieux d’entreprendre et de bien vivre dans ce beau coin de pays. On connaît bien la région pour le tourisme, pour la pêche, l’éolien et la forêt, mais sait-on que plusieurs autres secteurs d’activités se sont développés et permettent à l’économie de la Gaspésie de se diversifier ? (SUITE…) Continuer la lecture

Permalien | Commentaire: ( 1 )

Les couleurs du Festival d’été de Québec 2014

Voici mon dix-huitième billet portant sur cette 47e édition du Festival d’été de Québec (FEQ). Nous sommes à quelques heures du spectacle de clôture sur les plaines d’Abraham mettant en vedette Bryan Adams et c’est pour moi, l’occasion de faire un petit bilan de ces onze jours hauts en couleur… (suite…) Continuer la lecture

Permalien | Écrivez un commentaire

Billy Joel, le Piano Man

J’ai fait le choix d’aller en famille hier soir, au Festival d’été de Québec, pour la prestation de Billy Joel, un des artistes dont la visite sur les plaines était parmi les plus attendue. Nous étions entassés, une quinzaine de personnes, sur la deuxième butte, l’endroit le plus éloigné de la scène. C’est la meilleure place que notre éclaireur arrivé à six heures dix avait pu trouver pour un groupe de notre taille. On était bien, mais on était loin en titi. (suite…) Continuer la lecture

Permalien | Écrivez un commentaire

Tiken Jah Fakoly, l’éducation et la candidature de Michaëlle Jean

Je rencontre ce soir Tiken Jah Fakoly, quelques minutes avant son spectacle de 21 h 30 sur la Scène Hydro-Québec (Place D’Youville) du Festival d’été de Québec (FEQ). Je considère cette rencontre comme étant l’un des moments forts de ma couverture du FEQ parce qu’elle est au confluent de plusieurs de mes intérêts, la culture, l’éducation, la musique et la gouvernance. Ce billet se veut l’occasion de ramasser quelques idées de questions pour l’entrevue que m’accorde ce grand griot de la Côte d’Ivoire. (suite…) Continuer la lecture

Permalien | Écrivez un commentaire

Restons calmes…

Je viens de lire deux billets qui vont trop loin. La confiance dans la vitalité de sa langue maternelle, c’est peut-être aussi accepter que les gens puisse critiquer la chanson d’ici et ne pas s’en offusquer. D’autant que à Québec, on ne se sent nullement menacé par l’anglais… (suite…) Continuer la lecture

Permalien | Écrivez un commentaire

À mi-parcours du FEQ

Le jour #6 de 11 jours de Festival d’été de Québec (FEQ), j’ai l’habitude de prendre un peu de recul et de regarder en périphérie ce qui va bien et ce qui pourrait être amélioré… On a encore beaucoup de belles soirées de spectacles à venir, mais quelques sujets me paraissent passer inaperçu. Allons-y en rafale. (suite…) Continuer la lecture

Permalien | Écrivez un commentaire

Le FEQ a tiré la bonne carte en Louis-Jean Cormier

Sous la tente des médias au début de la prestation de Jimmy Hunt ce soir, la nervosité était palpable. Personne ne voulait que le Festival d’été de Québec ait à expliquer pourquoi si peu de festivaliers aient accepté la carte blanche de Louis-Jean Cormier sur les plaines. C’est qu’il n’y avait vraiment pas beaucoup de gens. Mais à quinze minutes du début du spectacle, tout le monde était rassuré. Les gens s’étaient déplacés en grand nombre. Le FEQ a vraiment tiré la bonne carte en Louis-Jean Cormier qui a rempli à la perfection son mandat. La chanson d’expression française a conquis un public nombreux ce soir. C’était de la bonne et de la grande musique à nos oreilles ! (suite…) Continuer la lecture

Permalien | Écrivez un commentaire

John Pizzarelli… l’unique

Je me suis présenté à l’Impérial de Québec hier avec mon ordinateur parce que je devais terminer l’écriture de mon billet en suivi à la conférence de presse de Louis-Jean Cormier. Accompagné par le jazz de Vincent Gagnon et de Jordan Officer, ce fut très agréable d’écrire en si bonne compagnie. L’atmosphère était légère, les festivaliers parmi les plus âgés du FEQ occupaient les tables d’une salle qui a l’habitude des spectacles où on manque d’air, tous entassés que nous sommes habituellement. Hier soir, nous étions franchement à l’aise de pouvoir bouger au rythme de cette musique si entraînante qu’est le jazz. Je voulais absolument terminer mon billet à temps pour le John Pizzarelli Quartet. J’offre mes plus plates excuses à messieurs Gagnon et Officer dont les performances irréprochables ne méritaient pas que je sois concentré en partie sur autre chose, pendant qu’ils offraient le meilleur d’eux-mêmes sur la scène. Les gens sur place ont beaucoup apprécié, moi aussi d’ailleurs puisque par séquence, je n’ai pu me retenir de lâcher mon texte et d’apprécier l’énergie qui passait parfois au blues, avec Jordan Officer. C’est tellement agréable d’écrire dans un tel environnement de rythme et d’improvisation endiablée… (suite…) Continuer la lecture

Permalien | Écrivez un commentaire