Je partage…

Des forces souverainistes qui nuisent publiquement au PQ

Les temps sont durs pour le Parti québécois et les responsables ne sont pas ses rivaux naturels. Trois formations politiques qui s'affichent pour l'indépendance du Québec sont en effet parmi ceux qui causent le plus de dommage. Le Bloc québécois Le couronnement de Martine Ouellet à la chefferie du Bloc met en lumière une première fracture au sein des troupes souverainistes. Le chroniqueur et ex-leader syndicaliste reconnu pour ses convictions indépendantistes Réjean Parent est probablement celui qui a trouvé les mots les plus justes pour l'exprimer... « À défaut d’être contributif dans l’union des indépendantistes, plusieurs espèreront que le ... suite
Écrivez un commentaire

La saison des colloques

Le grand nombre d'évènements où des gens se rassemblent pour se former ou échanger sur un sujet particulier me commande de parler « d'une saison » des colloques. À la fin janvier, Clair 2017 avait servi de réchauffement, mais à partir de ce jeudi, on entre dans le coeur d'une foule de rassemblements tous aussi intéressants les uns que les autres... Le 19e Congrès national Metropolis À Montréal du 16 au 18 mars, se tient un forum sur ​​les politiques et les tendances futures en immigration qui se veut une belle occasion d'aller ... suite
Écrivez un commentaire

Entrer en politique pour sortir ceux qui auraient trahi le Québec

La semaine politique qui vient de passer a été marquée par l'entrée en scène de Gabriel Nadeau-Dubois (GND). On peut parler d'une opération réussie pour Québec solidaire (QS) qui additionne les nouveaux membres par milliers depuis l'annonce. C'est un indicateur qui ne ment pas... Sous l'angle d'une plus grande vitalité pour notre démocratie, on peut cependant mettre un bémol. J'y reviendrai... Une puissante réthorique ayant pour prémisse que la classe politique dirigeante depuis trente ans a trahi le Québec a beaucoup fait jaser. Elle est bien résumée dans le ... suite
Écrivez un commentaire

Je réfléchis…

Militer

Le 5 mars 2014, la première ministre Pauline Marois déclenchait des élections générales pour le 7 avril suivant. La veille, elle affirmait que « l’élection d’un gouvernement péquiste majoritaire constitue un préalable à l’adoption d’une charte de la laïcité » (source). La décision du Parti québécois d'instrumentaliser à des fins électorales le dossier de la laïcité et des accommodements religieux a non-seulement coûté le pouvoir à Mme Marois, elle a aussi précipité une importante remise en question de la formation actuellement dirigée par Jean-François Lisée qui s'incarne actuellement par le mot-clic #repenserlePQ. Trois ans ... suite
Écrivez un commentaire

Le plaisir d’animer…

Ma pratique de consultant me porte de mandat en mandat qui sollicitent plusieurs facettes de ma vie professionnelle. Vendredi dernier, je me retrouvais en Estrie avec le personnel des douze écoles privées en mode conférence... Ensemble. Apprendre. Enseigner. Entreprendre from Mario tout de go Inc. Cette semaine, j'accompagnais un comité qui pilote une démarche de planification stratégique. Comme c'est moi qui « tient le crayon », c'est mon esprit de synthèse et ma capacité d'écoute ... suite
Écrivez un commentaire

Le départ de Yves Sylvain du ministère de l’Éducation est lourd de sens

Quand le ministre François Blais est allé chercher le directeur général de la Commission scolaire Marguerite-Bourgeoys en août 2015 pour le nommer sous-ministre adjoint de l'Éducation, on l'a pris au sérieux dans sa volonté d'induire du changement dans la gouvernance scolaire au Québec. Reconnu depuis longtemps pour ses états de service auprès de la réussite scolaire et des élèves en besoins particuliers, Yves Sylvain est celui qui s'est affirmé face à son association de DG de CS (ADIGECS) quand celle-ci s'est éloignée d'une approche centrée sur les élèves. C'est aussi pendant qu'il était DG à la CSMB que cette CS a ... suite
Écrivez un commentaire