Migration de serveur… et de plateforme

J’écris pour des clients, pour des magazines spécialisés en éducation, dans le contexte de différents mandats, dans le cadre de ma charge de cours à l’Université de Montréal (« Communication organisationnelle ») et aussi, un peu, en objectivant certaines interventions sur le site d’Opossum… mais j’écris moins sur mon blogue ces temps-ci. C’est que je prépare une migration sur une autre plateforme de blogue, WordPress. Il faut dire que depuis mes débuts à titre de blogueur, mon site roule sous Movable Type, un logiciel qui m’a bien servi, mais qui, actuellement, se trouve un peu dépassé pour les usages que je souhaite privilégier…

Question de jours donc, avant que les adresses www.mariotoutdego.com et www.marioasselin.com pointent vers des sites hébergés sur un nouveau serveur et une plateforme commune dans un environnement BuddyPress. Quand ce sera fait, je donnerai quelques détails sur quelques avantages anticipés.

Dans les derniers jours, j’ai pu bénéficier du privilège de pouvoir m’exprimer devant des auditoires très variés et les prochaines semaines ne feront pas exception. Autant au WebCom Montréal, auprès de certains artistes du Centre-du-Québec, à Radio-Canada sur le sujet de ce qu’il faut conserver de l’école d’antan ou auprès des éducateurs en déficience visuelle, les occasions d’apprendre ont encore été formidables.

Dans ma mire, deux événements tout aussi engageants : un BarCamp en compagnie d’universitaires Français et une conférence sur le thème de l’école autonome. Et je ne parle pas des trois mandats de planification stratégique qui me captivent déjà, et ce, pour les prochaines semaines jusqu’au début de 2012. Je me considère privilégié de pouvoir exercer une pratique aussi motivante.

Entretemps, il faudra aussi avoir à l’oeil le réseau TVA qui devrait présenter deux topos en début de semaine sur l’utilisation que font certaines écoles des médias sociaux et d’Internet. La collaboration avec Andrée Ducharme (journaliste) me fait croire que le développement du sujet saura intéresser un large public!

Denier billet sur cette plateforme donc… Les retrouvailles dans quelques jours dans « un ailleurs » pas si lointain.

Mise à jour du lendemain : Le premier topo vient de passer en onde, « Facebook à l’école, devenir «ami» avec son enseignant? ».

Mise à jour du surlendemain : Le deuxième reportage est maintenant en ligne, « À l’école Wilfrid-Bastien, Les dessous d’une classe branchée ».

Ce contenu a été publié dans Je réfléchis, avec comme mot(s)-clef(s) , , , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire